Publications en Nutrition

Les besoins en micronutriments pour la santé et le développement de l’enfant

Editeur(s): Zulfiqar A. Bhutta, Richard F. Hurrell, Irwin H. Rosenberg. 70

Le 70ème workshop NNI s'est concentré sur l'importance de la nutrition au cours des 1000 premiers jours. Les carences maternelles et fœtales pourraient induire une programmation métabolique inadéquate avec un risque accru de maladies non transmissibles à plus long terme. Afin d’éclaircir ce point, il a été demandé à des experts en nutrition pédiatrique d’expliquer les problèmes de déficiences en micronutriments au cours de la grossesse et de l'enfance, les stratégies préventives et des possibilités de traitement.

Source : NNIW70 - Meeting Micronutrient Requirements for Health and Development


Articles liés

Arguments pour et contre une augmentation des apports en acide folique et en vitamine B12 par enrichissement alimentaire

Auteur(s): Lindsay H. Allen

Folate et vitamine B12: fonction et importance dans le développement cognitif

Auteur(s): Aron Troen

Défis actuels à relever afin de couvrir les besoins en iode à l’échelle mondiale

Auteur(s): Creswell J. Eastman, Pieter Jooste

Les nourrissons sevrés sont-ils à risque de carence iodée même dans les pays où ont été mis en place des programmes d’iodation du sel?

Auteur(s): Michael B. Zimmermann

Sécurité de l’enrichissement et de la fortification en fer dans les régions où le paludisme est endémique

Auteur(s): Gary M. Brittenham

Cette revue de la littérature s’intéresse à la sécurité de la complémentation et de l’enrichissement en fer dans la prévention et le traitement de la carence martiale dans les régions où sévit le paludisme endémique; elle analyse les raisons pour lesquelles un apport complémentaire de fer pourrait augmenter le risque de paludisme et d’autres infections.

Influence des troubles inflammatoires et des infections sur l’absorption du fer et efficacité des aliments enrichis en fer

Auteur(s): Richard F. Hurrell

Environ 90% des besoins quotidiens en fer peuvent être couverts par le recyclage du fer des globules rouges circulants, dégradés en fin de leur cycle de vie naturel. Bien qu’il n’y ait pas de mécanisme physiologique d’excrétion du fer, il existe des pertes obligatoires de fer par la peau, l’intestin et les reins ainsi que des pertes pendant la menstruation chez les femmes en âge de procréer. 

Questions et controverses à propos de la vitamine A chez l’enfant

Auteur(s): María Teresa Murguía Peniche

Complémentation en vitamine A, maladies infectieuses et mortalité infantile: récapitulatif des données scientifiques

Auteur(s): Andrew Thorne-Lyman, Wafaei W. Fawzi

Stratégies d’intervention destinées à lutter contre les carences multiples en micronutriments pendant la grossesse et la petite enfance

Auteur(s): Aamer Imdad, Zulfiqar A. Bhutta

Les carences en micronutriments sont largement répandues et constituent un problème majeur à travers le monde. L’OMS considère que plus de 2 milliards de personnes, principalement dans les pays en voie de développement, souffrent de carences en vitamines et minéraux essentiels, en particulier en vitamine A, iode, fer et zinc.

Importance à l’échelle mondiale des carences multiples en micronutriments pendant la grossesse

Auteur(s): Ian Darnton-Hill

Rôle du zinc dans la santé et la survie de l’enfant

Auteur(s): Robert E. Black, Christa Fischer Walker

Besoins en zinc: évaluation des besoins de la population

Auteur(s): K. Michael Hambidge

De nombreux facteurs peuvent influencer les besoins nutritionnels en zinc; ces facteurs peuvent être à la fois physiologiques et physiopathologiques, et nécessitent des recherches complémentaires. On sait, par exemple, même si cela demande encore à être confirmé – qu’il existe une régulation positive de l’absorption du zinc pendant la grossesse et une régulation à la baisse de son excrétion intestinale endogène en période de lactation. Les états inflammatoires, les diarrhées et les parasitoses sont d’importants exemples de situations pathologiques dans lesquelles il est nécessaire d’évaluer les effets quantitatifs sur l’homéostasie du zinc et les besoins. Cependant, il est essentiel de disposer pour cela d’une évaluation fiable des besoins en zinc d’enfants en bonne santé et de femmes n’étant ni enceintes, ni en période de lactation.

Les micronutriments dans le traitement du retard de croissance et de la dénutrition modérée

Auteur(s): Mary E. Penny

Carences en micronutriments chez l’enfant à l’échelle mondiale et leur impact sur la croissance et la survie: défis et opportunités

Auteur(s): Aamer Imdad, Zulfiqar A. Bhutta

Malgré de nombreux progrès dans le domaine de la santé de l’enfant, la dénutrition reste un réel défi de santé publique pour le 21e siècle, en particulier dans les pays en voie de développement.

Les carences en micronutriments sont associées à une dénutrition générale et, parmi celles-ci, les carences en vitamine A, fer, zinc et iode sont les plus répandues chez l’enfant – les carences en vitamine A et zinc pourraient contribuer, dans le monde, au décès d’environ 1 million d’enfants par an et à 9% des années de vie infantiles corrigées du facteur invalidité (AVCI) [1].

L’objectif de ce chapitre est de résumer les connaissances actuelles en matière de carences micronutritionnelles et le rôle des micronutriments sur la réduction de la morbidité et de la mortalité chez l’enfant.